Appel aux dons

Vous avez dorénavant la possibilité de faire un don pour soutenir l’école, en cliquant sur le bouton « faire un don ».
Nous passons par HelloAsso, un site de paiement français sur internet pour les associations, qui se rémunère uniquement sur la base de « pourboires » libres.

Cet argent a différents objectifs : le plus important, permettre de continuer à faire vivre l’école. Nous n’avons aucun soutien financier. Seuls les frais de scolarité payés par les parents financent le fonctionnement de l’école (le paiement de l’électricité, du chauffage, du loyer, du salaire de l’éducatrice). Nous avons opté pour des frais variables en fonction des revenus des parents, avec une base bien en-dessous de ce qui est pratiqué dans la plupart des écoles Montessori. Ce choix a le grand inconvénient de rendre la survie de l’école très fragile. Nous sollicitons donc le soutien de tous ceux qui souhaitent qu’une autre pédagogie soit accessible dans notre région.

Chacun selon ses moyens. Les petits dons sont aussi importants que les grands. A côté des dépenses mensuelles de fonctionnement, nous avons toujours besoin d’activités supplémentaires ou bien d’activités à remplacer (usure, casse). Nous avons également besoin de financer toutes les petites fournitures du quotidien.

Un grand merci, donc, à tous ceux qui feront un geste.

Publié dans Nouvelles de l'école | Commentaires fermés sur Appel aux dons

L’école Montessori Les Infatigables Explorateurs

Michèle Vors (moi ^o^), éducatrice Montessori diplômée de l’Association Montessori Internationale (AMI), a lancé, seule, l’aventure des Infatigables Explorateurs en 2011.

J’ai débuté en tant qu’autoentrepreneur avec des ateliers extrascolaires.

Puis l’école Montessori Les Infatigables Explorateurs a ouvert ses portes en septembre 2013 à Clermont-Ferrand, vers la place Gaillard, dans un tout petit local.

Elle est gérée par une association fermée, dont les seuls membres sont : Miguel Medina Peca, Morgane Vors, Delphine Boucher, Joël Gervasoni et moi-même bien sûr.

En avril 2015, l’école s’est enfin installée à Chamalières, à deux pas de Clermont-Ferrand, dans des locaux plus grands, afin de permettre à davantage d’enfants de profiter d’une pédagogie alternative, dont les échos se font de plus en plus entendre dans les médias, mais qui existe depuis plus d’un siècle. Et qui a fait ses preuves depuis lors.

La pédagogie Montessori n’est pas une baguette magique. Elle offre un environnement préparé spécialement pour répondre aux besoins des enfants, en respectant le rythme et les intérêts de chacun.

Elle permet à chaque enfant de développer son propre potentiel, quel qu’il soit.

L’équipe pédagogique (moi-même et tous les intervenants bénévoles) travaille tous les jours à accompagner les enfants dans leur cheminement vers l’âge adulte, afin qu’ils deviennent des individus épanouis, capables de s’adapter mais surtout de créer un futur meilleur, avec les outils qu’ils auront élaborés tout au long de leur développement.

 

Publié dans Alternatives, Autour de l'enfant, Montessori, Nouvelles de l'école, Pédagogies | Commentaires fermés sur L’école Montessori Les Infatigables Explorateurs

Les ateliers du samedi matin reprennent

Nous ouvrons les inscriptions aux ateliers du samedi matin dès à présent. Ils sont destinés aux enfants entre 3 et 6 ans, scolarisés dans notre école ou dans une autre école, ou bien pratiquant l’instruction en famille.

Ils ont lieu un samedi sur deux, de 10h30 à 11h30.

Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à consulter l’onglet « ateliers extrascolaires (enfants) » et si vous êtes intéressés, nous vous remercions d’envoyer un mail à : infatigablesexplorateurs@gmail.com.

Publié dans Montessori, Nouvelles de l'école | Commentaires fermés sur Les ateliers du samedi matin reprennent

La danse des grenouilles :)

Publié dans Uncategorized | Commentaires fermés sur La danse des grenouilles :)

La période sensible du développement social

Pour l’enfant de 3 à 6 ans, c’est la période de « l’embryon social », selon les termes de Maria Montessori. C’est une période de construction. L’enfant apprend à trouver sa place au milieu de ses pairs.

Du corps aux mots, des réactions corporelles à la formulation des ressentis, c’est l’entrée dans l’humanité.

À 3 ans, l’enfant a construit son identité : il est « je ».

De 3 à 6 ans, c’est le passage au « nous ».

Le rôle de l’adulte, et de l’environnement de manière générale, est celui du porteur de règles (ne pas fermer les yeux et toujours rappeler la règle même si la transgression est autorisée). Le vivre ensemble s’accompagne obligatoirement de règles qui permettent à chacun d’expérimenter sa liberté dans le respect de celle des autres et de l’environnement dans lequel il évolue. À 6 ans, l’enfant devient lui-même porteur de ces règles.

Le rôle de l’adulte est également de sensibiliser l’enfant aux différents codes qui régissent le groupe, qui sont établis par la culture, la société dans laquelle il vit (compter, écrire, aussi bien que saluer, manger etc.)

D’une certaine façon, il s’agit pour lui de renoncer à une part de liberté pour faire une place à « l’autre ».

De 6 à 12 ans, l’enfant développe sa conscience sociale (il a besoin de vivre en groupe, avec ses pairs) et sa conscience morale (il éprouve son sens de la justice et se pose les grandes questions philosophiques). Il ne s’agit plus seulement de faire une place à l’autre, mais de le comprendre, de l’accepter et de trouver des solutions pour vivre ensemble de manière pacifique.

Publié dans Montessori | Commentaires fermés sur La période sensible du développement social

La période sensible du développement sensoriel

Le développement sensoriel a pour finalité la connaissance du monde et la construction de l’intelligence : « Rien n’est dans l’entendement qui ne soit passé par les sens » (John Locke).

L’enfant appréhende le monde de manière sensorielle, c’est son point de contact entre l’environnement externe et le monde interne (par les perceptions, de l’extérieur vers l’intérieur ; par les sensations, qu’il ressent de l’intérieur), le seul moyen de communication avant que la pensée ne soit vraiment construite.

Tout comme le mouvement, les sens sont donc au service de l’intelligence, ils participent à sa construction puis la nourrissent.

À 3 ans, l’enfant a une connaissance du monde forgée, acquise par les sens.

Il va différencier qui il est et identifier le monde comme différent de lui : notre rôle est de lui offrir la possibilité de nommer le monde.

Après 3 ans, notre rôle consiste à raffiner les perceptions emmagasinées jusque-là par l’enfant et à l’aider à les organiser pour une meilleure appréhension de ce qui l’entoure, une meilleure adaptation au monde dans lequel il vit.

Cette organisation va lui permettre de mettre les objets en relation les uns avec les autres, en relation de couleur, de poids, d’odeur, etc. pour construire l’intelligence cognitive et formelle : « Les sens sont les organes de préhension des images du monde, nécessaires à l’intelligence » (Maria Montessori).

L’objectif est de donner à l’enfant l’opportunité de nommer les qualités, les nuances du monde ainsi que de ses propres perceptions, afin qu’il puisse situer le monde et se situer de plus en plus finement.

C’est l’opportunité que le matériel conçu par Maria Montessori se propose d’offrir.

Publié dans Montessori | Commentaires fermés sur La période sensible du développement sensoriel

L’heuristique, l’algorithme et le principe inhibiteur

https://us02web.zoom.us/rec/play/w1DQyAaDo3DwI3hR7zZ3ENGhO2tDgB4jJ3wGiFmcBHUt4GxEzPh4NySAhCrzkxnZltKdkbVtcyEiWyyH.-NWuxzJtWuZYGPqd?startTime=1620223250000&_x_zm_rtaid=HpJiQWfVSSC4iTRxMMOxCA.1621867958789.cfeeaed2ea9545e85adf9acaa2b328f2&_x_zm_rhtaid=458

Publié dans Montessori, Pédagogies | Commentaires fermés sur L’heuristique, l’algorithme et le principe inhibiteur

La gestion de l’échec

https://www.rts.ch/info/suisse/12211126-la-methode-montessori-favoriserait-la-gestion-de-lechec.html?fbclid=IwAR3ercI7TQKRU1CcpfIUvKk3-KLJYxH0otNK81pSNOqYt9cRB8KyyBUFdpU

Publié dans Montessori | Commentaires fermés sur La gestion de l’échec

Opération tote-bag !!

Soutenez financièrement notre école dont la pérennité reste fragile en achetant des tote-bags ethniques fabriqués à la main dans notre belle région par la maman d’un de nos élèves.

Vous les trouverez en boutique (lorsque les commerces seront à nouveau ouverts) au 9 rue St-Esprit à Clermont-Ferrand (Ethnik Lova) ou sur le site : https://www.bamyz.fr/

Je joins quelques exemples de modèles. Merci par avance.

Publié dans Nouvelles de l'école | Commentaires fermés sur Opération tote-bag !!

La période sensible du mouvement

« Le mouvement favorise le développement psychique, qui s’exprime à son tour par le mouvement et par l’action » (Maria Montessori, L’Esprit absorbant).

La vie psychique, en lien avec son environnement, nourrit le mouvement, la coordination et le mouvement, par l’action, enrichit la vie psychique.

Notre objectif, dans une ambiance Montessori, est donc de structurer l’environnement pour donner à l’enfant des motifs d’activités avec un but défini (c’est, entre autres, la raison pour laquelle le matériel est adapté à la taille et à la force de l’enfant).

Le matériel de vie pratique (dont la grande finalité est le raffinement du mouvement, le développement et la coordination, donc la construction psychique et le développement de l’indépendance) propose des activités de la vie quotidienne mais pour l’enfant, ce sont de véritables activités créatrices de lui-même (car il est tout entier engagé dans l’activité, physiquement dans la manipulation, et psychiquement par l’attention et la précision suscitées ou nécessitées par l’activité).

Le matériel sensoriel permet à l’enfant de construire sa pensée, mais toujours avec le mouvement qui sera engagé (qui va venir étayer la pensée, à travers la gradation par exemple : la tête évalue et la main aide cette évaluation par le mouvement).

Il convient de rappeler que l’expérience n’est pas dans le résultat des activités mais dans le processus (ce que l’on va mettre en place pour réussir l’objectif) et le matériel reste un outil, un medium qui permet la construction.

Matthias Alexander : « L’expérience que l’on désire est dans le processus qui le permet » (c’est en forgeant qu’on devient forgeron).

Publié dans Montessori, Pédagogies | Commentaires fermés sur La période sensible du mouvement

La dyslexie

Publié dans Autour de l'enfant | Commentaires fermés sur La dyslexie

La période sensible du langage

La période sensible du langage, entre 3 et 6 ans, correspond à une période d’enrichissement du vocabulaire (qui permet un enrichissement de la représentation du monde) ainsi qu’à l’explosion du langage écrit (écriture puis lecture, de façon naturelle). L’enrichissement du vocabulaire et l’explosion du langage participent à la construction de la pensée abstraite.

Il est important que l’éducateur (à l’école, à la maison) s’adresse à l’enfant personnellement, de façon calme et précise, voire scientifique (en dehors des temps de causeries, de chants, de discussions).

En outre, il ne s’agit pas seulement du langage articulé. L’espace doit être un lieu porteur d’esthétique, avec de beaux objets, de belles représentations, une décoration harmonieuse…

Les activités, quant à elles, notamment les activités Montessori, sont là pour favoriser le passage du langage articulé au langage écrit puis aux codes (mathématiques, musicaux, etc), afin que l’enfant puisse décoder de plus en plus finement son environnement et s’y adapter (appréhender les concepts par comparaison, évaluation, analyse). N’oublions pas que la finalité du matériel de langage est la pensée logique et la liberté intérieure !

Dans cette optique, nous abordons les lettres avec l’enfant de manière phonétique, afin que le passage à l’écriture et à la lecture soit le plus naturel possible. L’apprentissage du nom des lettres parasite ce processus et n’est abordé qu’à la période suivante, entre 6 et 9 ans.

Publié dans Montessori | Commentaires fermés sur La période sensible du langage