Appel aux dons

Vous avez dorénavant la possibilité de faire un don pour soutenir l’école, en cliquant sur le bouton « faire un don ».
Nous passons par HelloAsso, un site de paiement français sur internet pour les associations, qui se rémunère uniquement sur la base de « pourboires » libres.

Cet argent a différents objectifs : le plus important, permettre de continuer à faire vivre l’école. Nous n’avons aucun soutien financier. Seuls les frais de scolarité payés par les parents financent le fonctionnement de l’école (le paiement de l’électricité, du chauffage, du loyer, du salaire de l’éducatrice). Nous avons opté pour des frais variables en fonction des revenus des parents, avec une base bien en-dessous de ce qui est pratiqué dans la plupart des écoles Montessori. Ce choix a le grand inconvénient de rendre la survie de l’école très fragile. Nous sollicitons donc le soutien de tous ceux qui souhaitent qu’une autre pédagogie soit accessible dans notre région.

Chacun selon ses moyens. Les petits dons sont aussi importants que les grands. A côté des dépenses mensuelles de fonctionnement, nous avons toujours besoin d’activités supplémentaires ou bien d’activités à remplacer (usure, casse). Nous avons également besoin de financer toutes les petites fournitures du quotidien.

Un grand merci, donc, à tous ceux qui feront un geste.

Publié dans Nouvelles de l'école | Commentaires fermés sur Appel aux dons

L’école Montessori Les Infatigables Explorateurs

Michèle Vors (moi ^o^), éducatrice Montessori diplômée de l’Association Montessori Internationale (AMI), a lancé, seule, l’aventure des Infatigables Explorateurs en 2011.

J’ai débuté en tant qu’autoentrepreneur avec des ateliers extrascolaires.

Puis l’école Montessori Les Infatigables Explorateurs a ouvert ses portes en septembre 2013 à Clermont-Ferrand, vers la place Gaillard, dans un tout petit local.

Elle est gérée par une association fermée.

En avril 2015, l’école s’est enfin installée à Chamalières, à deux pas de Clermont-Ferrand, dans des locaux plus grands, afin de permettre à davantage d’enfants de profiter d’une pédagogie alternative, dont les échos se font de plus en plus entendre dans les médias, mais qui existe depuis plus d’un siècle. Et qui a fait ses preuves depuis lors.

La pédagogie Montessori n’est pas une baguette magique. Elle offre un environnement préparé spécialement pour répondre aux besoins des enfants, en respectant le rythme et les intérêts de chacun. Toutefois, certaines difficultés rencontrées par les enfants ne peuvent pas se résoudre par la voie pédagogique. Elles nécessitent des accompagnements extérieurs, différents et complémentaires, sans lesquels nos outils restent inopérants.

Notre objectif est de permettre à chaque enfant de développer son propre potentiel, quel qu’il soit, dans les meilleures conditions.

L’équipe pédagogique (moi-même et tous les intervenants bénévoles) travaille tous les jours à accompagner les enfants dans leur cheminement vers l’âge adulte, afin qu’ils deviennent des individus épanouis, capables de s’adapter mais surtout de créer un futur meilleur, avec les outils qu’ils auront élaborés tout au long de leur développement.

 

Publié dans Alternatives, Autour de l'enfant, Montessori, Nouvelles de l'école, Pédagogies | Commentaires fermés sur L’école Montessori Les Infatigables Explorateurs

De nouvelles dates pour les ateliers du samedi

Nous ajoutons le samedi 2 juillet à notre planning des ateliers du samedi matin.

Nous envisageons également de proposer quelques activités au début du mois de juillet et à la fin du mois d’août.

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés.

Publié dans Uncategorized | Commentaires fermés sur De nouvelles dates pour les ateliers du samedi

Le jeu

Les ateliers « jeu » proposés par Miguel à destination des Explorateurs comme des Infatigables permettent d’aborder les apprentissages par un autre biais, ludique : développer le langage oral et appréhender la structure d’un récit, se repérer dans l’espace, aborder les notions de base de la programmation en suivant des itinéraires logiques, travailler la mémorisation, améliorer sa dextérité, faire des liens en associant ou en dissociant. Ils ont également pour objectif de développer la créativité des enfants, au sens artistique comme au sens intellectuel. Les jeux collectifs sont souvent collaboratifs. Miguel adapte certains jeux compétitifs dans le but d’amener les enfants à se surpasser en s’amusant plutôt qu’à essayer de se valoriser aux dépens des autres. Cette approche est en complet accord avec la pédagogie Montessori.

En outre, nous avons pu constater que certains enfants, plutôt introvertis et/ou avec une confiance en eux fragile, se libéraient davantage dans un cadre ludique. Ils se sentent plus légitimes d’être eux-mêmes et leurs compétences « non scolaires » les valorisent à leurs propres yeux et aux yeux des autres.

Enfin, la collaboration ou la compétition amicale permettent de travailler sur les relations des uns avec les autres. C’est un médium intéressant car attractif pour les enfants, dans la verbalisation des conflits, le compromis, l’acceptation de l’autre dans sa différence.

Publié dans Montessori | Commentaires fermés sur Le jeu

Le langage (écriture, lecture, grammaire…)

Le matériel de langage répond à la période sensible du même nom.

En 3-6 ans, les enfants enrichissent leur vocabulaire et entrent dans le langage écrit.

En 6-12 ans, ils perfectionnent les connaissances de la langue.

L’enrichissement du vocabulaire est une étape importante tant pour la représentation que se font les enfants du monde qui les entoure que pour servir de réservoir mental à l’écriture et à la lecture. En effet, il est plus facile d’exprimer nos pensées si nous savons y mettre des mots. Il est également plus facile de déchiffrer de nouveaux mots si nous en connaissons la signification.

Nous débutons l’entrée dans le langage écrit avec l’analyse des sons qui composent les mots. Une fois que les enfants jonglent facilement avec ces sons, nous y associons les lettres, de manière sensorielle (visuelle, auditive, tactile) et corporelle (la mémorisation de la lettre à travers la mémorisation du mouvement). Lorsque les enfants maîtrisent l’association des lettres et des sons (ainsi que les phonèmes complexes comme « an », « oi », « ai »…), ils commencent à composer des mots et, très rapidement, des messages ou des histoires.

L’objectif reste l’expression de soi, c’est-à-dire la transmission de leurs propres pensées.

Après avoir compris le processus de composition des mots, les enfants passent au processus inverse et entrent dans la lecture. L’objectif, cette fois-ci, est d’entrer dans les pensées d’une autre personne.

Les fondements du langage écrit étant posés, nous proposons des activités permettant aux enfants d’entrer dans les subtilités de la langue française et la grammaire : les homophonies, la nature des mots, l’analyse structurale de la phrase.

En 6-12 ans, nous abordons la conjugaison, les familles de mots, les synonymes et les homonymes, les registres de langage, l’analyse de textes, etc.

L’approche montessorienne du langage est, au départ, très sensorielle et très concrète, comme pour le reste du matériel. Le contrôle de l’erreur par l’enfant lui-même est toujours très présent afin de continuer à développer son autonomie.

L’élaboration de messages et d’histoires au tout début de leur apprentissage est essentielle pour lui donner du sens, ainsi que l’utilisation de petits livres rapidement accessibles aux lecteurs débutants.

L’écriture et la lecture seront des outils essentiels chez les 6-12 ans pour entrer dans la Culture, outils qu‘ils continueront à perfectionner.

Publié dans Montessori | Commentaires fermés sur Le langage (écriture, lecture, grammaire…)

Les dernières dates des ateliers du samedi matin

Les prochaines dates sont les suivantes :

  • 14 et 21 mai
  • 11, 18 et 25 juin.

Vous pouvez vous inscrire à tout moment.

N’hésitez pas à nous contacter : infatigablesexplorateurs@gmail.com

Publié dans Nouvelles de l'école | Commentaires fermés sur Les dernières dates des ateliers du samedi matin

Concert de soutien à l’école

Concert de soutien à l’école Montessori Les Infatigables Explorateurs, à l’hôtel Princesse Flore à Royat, mardi 10 mai, de 19h30 à 20h30. Participation libre.

Paroles et Musiques..
Philippe et Mieko vous proposent un voyage dans l’imaginaire musical de deux violons, de Pachelbel à Mozart, Bach,Bartok, et quelques surprises, classiques ou traditionnelles, inventaire musical sans raton laveur et sans paroles complété par celles, colorées, poétiques, et toujours d’actualité de Prévert et Colette.
Nous vous attendons nombreux ! Attention, les places sont limitées !

L’ensemble des gains sera reversé à l’école afin de financer le matériel et les fournitures pédagogiques. Merci et n’hésitez pas à faire suivre l’information !

Publié dans Uncategorized | Commentaires fermés sur Concert de soutien à l’école

Auto-évaluation et collaboration

Il est important d’avoir à l’esprit que, en accord avec la pédagogie Montessori, nous tâchons d’aider les enfants à donner le meilleur d’eux‑mêmes (quelles que soient leurs difficultés) plutôt qu’à être meilleurs que les autres.

Nous cherchons à leur donner le goût de l’investissement et de la patience pour atteindre leurs objectifs.

Nous avons également à cœur de leur montrer qu’être satisfait de soi est bien plus valorisant que de chercher à faire et être comme les autres.

Dans le même esprit, l’évaluation est essentiellement, en 3-6 ans, de l’auto-évaluation. Cela favorise la confiance en soi. Mais cela leur permet également de prendre du recul sur ce qu’ils font sans attendre systématiquement l’aval de l’adulte. C’est un outil pour développer l’autonomie.

L’auto-évaluation continue en 6-12 ans et participe au développement de l’indépendance d’esprit, objectif majeur de cette tranche d’âge.

Une fois les bases de l’autonomie et de l’indépendance d’esprit posées et acquises, la dynamique d’apprentissage peut alors passer par la collaboration.

En effet, la collaboration est un autre point essentiel de la pédagogie Montessori, une autre étape dans le développement des enfants. Elle se pratique davantage chez les 6-12 ans mais peut être proposée pour les enfants les plus âgés du groupe des 3-6 ans.

Les enfants travaillent ensemble, s’aident selon leurs capacités, s’interrogent et se corrigent.

Chacun est valorisé et la transmission est parfois plus simple entre pairs. Dans tous les cas, c’est un atout supplémentaire pour l’apprentissage.

Cela permet également d’apprendre à se connaître et à s’accepter (avec ses atouts et ses limites) et par conséquence, de mieux accepter les autres.

Publié dans Pédagogies | Commentaires fermés sur Auto-évaluation et collaboration

Ce qui se cache derrière le regard des bébés

https://www.cnrs.fr/fr/ce-qui-se-cache-derriere-le-regard-des-bebes?fbclid=IwAR1KHvok5fG3W8bO6ZTRh1hhpyF_OiaTilZIHtJyOj3u2-ujJPuoh6ZXwPY

Publié dans Autour de l'enfant | Commentaires fermés sur Ce qui se cache derrière le regard des bébés

L’observation

Maria Montessori : « L’observation de l’enfant par l’adulte concourt en outre au développement des capacités d’attention de l’enfant lui-même ».

En tant qu’adultes, nous faisons partie de l’environnement de l’enfant.

Tout comme n’importe quel autre élément, l’enfant absorbe notre comportement.

Une attitude observatrice, attentive, concentrée de notre part contribuera à la construction de sa propre capacité d’observation, d’attention, de concentration.

Par ailleurs, l’observation nous permet d’avoir une connaissance plus fine des besoins de l’enfant à une période donnée.

Il est toujours utile de prendre quelques minutes pour prendre du recul sur ce qui se passe dans notre environnement et voir comment évolue chaque enfant à ce moment-là mais également pour mieux savoir réagir à une situation problématique.

Toutefois, afin d’analyser plus efficacement les attraits de l’enfant, ses relations avec les autres, ses réserves, etc, une observation plus fine s’avère essentielle.

Il est important alors de se poser trente minutes, une heure, ou davantage, selon nos disponibilités, avec un objectif d’observation précis : l’autonomie de l’enfant, sa concentration, son développement social, sa motricité, etc. La prise de notes facilitera l’analyse ultérieure. Cette prise de notes reste factuelle, sans jugement de valeur ni dans un sens ni dans l’autre. L’analyse vient a posteriori car c’est en relisant l’ensemble des notes qu’un schéma plus clair pourra être observé et qu’un début de réponse à notre objectif d’observation pourra être trouvé.

Nous sommes souvent emportés par le rythme soutenu de la journée, qu’il s’agisse de la maison ou de l’école, et il est difficile d’appuyer sur le bouton stop et de prendre un moment pour observer. Mais les bénéfices sont indéniables. Alors, prenons le temps d’observer.

Publié dans Montessori, Pédagogies | Commentaires fermés sur L’observation

L’école des Roseaux, à Veyre-Monton (63), recherche une enseignante

« Ecole alternative hors contrat, laïque et sans appartenance philosophique, recherche un(e) enseignant(e).

L’école, qui existe depuis 16 ans, a pour objectif de respecter les rythmes propres à chaque enfant dans leurs apprentissages, de favoriser l’expérimentation, l’entraide et la complémentarité. 

Ainsi, le recours à différentes pédagogies dites alternatives (Montessori, Freinet…) est utilisé afin de compléter les méthodes éducatives. 

14 enfants de 5 à 11 ans sont actuellement scolarisés au sein d’une classe unique. 

La gestion de cette école est associative et parentale.

 Profil recherché: 

Vous avez idéalement de l’expérience dans l’enseignement primaire. 

Une formation aux pédagogies alternatives serait souhaitée mais pas obligatoire. 

Vous êtes sensible au respect de l’enfant dans son individualité et favorisant la bienveillance éducative avec ouverture d’esprit. 

CNV, sophrologie et relaxation, sensibilité pour l’écologie, fibre artistique, connaissance des VEO, ou autres… seraient des plus très appréciés. 

Licence universitaire minimum. 

 

Nous recrutons pour un CDD de quatre mois à renouveler pour un total de onze mois (durée et dates précises à définir) à partir du 28 Mars, en remplacement de l’enseignante titulaire. 

Horaires de l’école: 9h-16h30, 4 jours par semaine. + Temps de préparation des cours et activités. 

Des réunions régulières avec les familles sont organisées en plus du temps scolaire. 

En dehors des 4 semaines de congés d’été, la période estivale sera consacrée au déménagement de l’école et à la préparation de la rentrée dans de nouveaux locaux. 

Salaire: 1270 euros nets mensuels. 

 

Vous avez envie de vous impliquer dans ce projet plein d’énergie? Adressez-nous votre CV et lettre à contact@ecoledesroseaux.fr « 

Publié dans Pédagogies | Commentaires fermés sur L’école des Roseaux, à Veyre-Monton (63), recherche une enseignante

L’observation

Maria Montessori : « L’observation de l’enfant par l’adulte concourt en outre au développement des capacités d’attention de l’enfant lui-même ».

En tant qu’adultes, nous faisons partie de l’environnement de l’enfant.

Tout comme n’importe quel autre élément, l’enfant absorbe notre comportement.

Une attitude observatrice, attentive, concentrée de notre part contribuera à la construction de sa propre capacité d’observation, d’attention, de concentration.

Par ailleurs, l’observation nous permet d’avoir une connaissance plus fine des besoins de l’enfant à une période donnée.

Il est toujours utile de prendre quelques minutes pour prendre du recul sur ce qui se passe dans notre environnement et voir comment évolue chaque enfant à ce moment-là mais également pour mieux savoir réagir à une situation problématique.

Toutefois, afin d’analyser plus efficacement les attraits de l’enfant, ses relations avec les autres, ses réserves, etc, une observation plus fine s’avère essentielle.

Il est important alors de se poser trente minutes, une heure, ou davantage, selon nos disponibilités, avec un objectif d’observation précis : l’autonomie de l’enfant, sa concentration, son développement social, sa motricité, etc. La prise de notes facilitera l’analyse ultérieure. Cette prise de notes reste factuelle, sans jugement de valeur ni dans un sens ni dans l’autre. L’analyse vient a posteriori car c’est en relisant l’ensemble des notes qu’un schéma plus clair pourra être observé et qu’un début de réponse à notre objectif d’observation pourra être trouvé.

Nous sommes souvent emportés par le rythme soutenu de la journée, qu’il s’agisse de la maison ou de l’école, et il est difficile d’appuyer sur le bouton stop et de prendre un moment pour observer. Mais les bénéfices sont indéniables. Alors, prenons le temps d’observer.

Publié dans Pédagogies | Commentaires fermés sur L’observation