La période sensible du langage

La période sensible du langage

La période sensible du langage, entre 3 et 6 ans, correspond à une période d’enrichissement du vocabulaire (qui permet un enrichissement de la représentation du monde) ainsi qu’à l’explosion du langage écrit (écriture puis lecture, de façon naturelle). L’enrichissement du vocabulaire et l’explosion du langage participent à la construction de la pensée abstraite.

Il est important que l’éducateur (à l’école, à la maison) s’adresse à l’enfant personnellement, de façon calme et précise, voire scientifique (en dehors des temps de causeries, de chants, de discussions).

En outre, il ne s’agit pas seulement du langage articulé. L’art est également un langage. L’espace peut être pensé comme un lieu porteur d’esthétique, avec de beaux objets, de belles représentations, une décoration harmonieuse.

Les activités, quant à elles, notamment les activités Montessori, sont là pour favoriser le passage du langage articulé au langage écrit puis aux codes (mathématiques, musicaux, etc), afin que l’enfant puisse décoder de plus en plus finement son environnement et s’y adapter (appréhender les concepts par comparaison, évaluation, analyse). N’oublions pas que la finalité du matériel de langage est la pensée logique et la liberté intérieure !

Dans cette optique, nous abordons les lettres avec l’enfant de manière phonétique, afin que le passage à l’écriture et à la lecture soit le plus naturel possible. L’apprentissage du nom des lettres parasite ce processus et n’est abordé qu’à la période suivante, entre 6 et 9 ans.